Accéder au contenu principal

Let’s go racing. Shall we?

La décision est prise. Une sorte de déclic au mois de juin dernier.

Alors que nous étions à Croix en Ternois avec Jean-Baptiste, nous avions pris beaucoup de plaisir à rouler ensemble sur ce petit circuit, lors d’une sortie Lotus-on-Track de dernière minute. Nous nous amusions à rouler l’un derrière l’autre pour filmer nos superbes 111S de prêt dans le feu de l’action. Le résultat est d’ailleurs assez sympa, bien que filmé avec ma vieille Go Pro de première génération.

Il n’y avait presque personne ce jour là, à tout casser une vingtaine de voitures. La météo incertaine avait même découragé les plus téméraires en début d’après midi, avec une pluie fine que faisait son apparition. JB est une espèce rare de warrior des temps modernes, avec un passé de pilote de chasse en Mirage 2000 excusez du peu, le garçon ne peut tout simplement pas s’empêcher d’essayer de me doubler ou d’essayer de me larguer lorsque nous roulons ensemble. L’occasion était trop belle, car nous roulions ce jour là avec des autos relativement comparables pour que le pilotage fasse une vraie différence. Lorsque la pluie est tombée, nous étions seuls en piste. Le bougre ne lâche pas prise facilement. En fait il ne lâche pas prise du tout… Mais ça je le savais déjà puique il en avait fait la démonstration flagrante à plusieurs reprise en course. Ce qui fut plus étonnant, et révélateur, c’est que je ne lâchais pas grand chose non plus ! La passe d’arme a duré 5 tours ou franchement nous n’étions plus du tout en configuration Track Day…

A la suite de cette journée, et après un débrief animé (dans le bon sens du terme) une fois rentrés à la maison, la décision fut prise.

LET’S GO RACING!

julien111 Tout afficher

Gentleman driver.
Lotus 111.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :