Accéder au contenu principal

Acheter une Lotus en Angleterre, ça vaut le coup

Si vous êtes un passionné de voiture Anglaise et que vous lisez ces lignes, c’est que la question vous taraude depuis un moment. Est-ce une bonne idée d’acheter une voiture d’occasion en Angleterre et de la ramener en France ? Le marché de l’occasion Britannique est très attractif pour les européens car les prix y sont significativement plus bas. Cela s’explique par des raisons fondamentales du marché insulaire mais aussi comme en ce moment, par un taux de change particulièrement favorable. Rien que pour cela, c’est une opportunité à saisir.

111S_Calypso-5712
Lotus Elise S1 111S – Calypso Red – Intérieur cuir Beige

Rappelons tout d’abord que la Grande Bretagne (en janvier 2018 à l’heure ou j’écris ces lignes) fais partie de l’Union Européenne, et que l’importation d’une voiture d’occasion vers la France est légale et bien encadrée d’un point de vue administratif. La contrainte évidente, est bien sur d’avoir une auto en conduite à droite, c’est à dire le volant du coté droit du véhicule. C’est une contrainte dont on peut s’accommoder, et nous n’en débattrons pas sur cet article. Disons simplement que c’est la contrepartie d’une économie qui peut être substantielle, sur le prix d’achat du véhicule.

Traversée de Paris-4598
Lotus Elise S1 Sport 165 PTP – Norsfolk Yellow – Carbon fiber interior

 

Comment accéder en confiance au marché et quels sont les risques ?

C’est essentiellement le temps dont vous disposez qui sera la valeur déterminante du succès de votre projet d’achat. Les démarches administratives ne sont pas si compliquées mais prennent un certain temps, et seront détaillées dans un prochain article.

Trouver les bonnes autos et valider que la réalité est conforme à l’annonce est souvent plus périlleux.

Vous pouvez bien sur acheter « sur annonce ». Mais en cas de mauvaise surprise, tout devient plus compliqué à gérer lorsque vous avez payé, et que le vendeur est de l’autre coté de la Manche. Il convient donc de faire appel à une personne de confiance qui pourra se déplacer et valider que l’auto convoitée correspond bien à sa description et à votre cahier des charges, avant de finaliser la transaction.

Je propose de réaliser pour vous cette visite initiale et vous donner un compte rendu détaillé, et même m’occuper de convoyer l’auto vers la France et m’occuper des démarches administratives. Retrouvez mon offre sur Edony.com

Etude de cas : Lotus Exige Cup 260 de 2008.

La différence de prix entre une auto RHD (right hand drive) et LHD (left hand drive) est plus ou moins importante selon la version et l’année. Les Elise S1 ont été souvent considérées comme le modèle de choix à acheter en Grande-Bretagne car se sont des modèles que l’ont peu relativement aisément convertir en conduite à gauche. Je l’ai fait pour mon propre compte à plusieurs reprises, se sont les photos d’illustration de cet article. Mais sur les modèles plus récents, la différence est substantielle ! Ci-dessous, considérons la Lotus Exige Cup 260 de 2008, peu kilométrée. A cet instant (janvier 2018) une auto en vente chez Lotus Verbaere (Nord) est affichée 56,000 euros, quand un modèle équivalent est affiché chez Lotus Snows (UK) pour 37,495 livres. Une fois tous les frais ajoutés, l’économie est de 11,279 euros, soit 20% du prix !

France UK
Modèle Lotus exige Cup 260
Année 2008
Annonce Leboncoin Pistoheads
Kilométrage (en km) 33 000 27 400
Prix annoncé (devise locale) 56 000 € £ 37 495
Taux de change 1,1407 € £ 1
Frais d’immatriculation 652 € 652 €
Frais de réalisation * 500 € 2 450 €
Total 57 152 € 45 873 €
Ecart -11 279 €

* Frais de déplacement, visite, convoyage de l’auto vers l’acheteur. Considérant que l’achat est effectué seul en France, et avec l’aide de Edony.com en Grande-Bretagne.

Il est très important de voir l’auto avant de l’acheter

Cette remarque est valable quelles que soient les circonstances. Bien sur certains vendeurs ou certaines annonces requerrons plus de vigilances que d’autres, néanmoins ce conseil élémentaire est d’autant plus important qu’une fois votre argent envoyé hors des frontières, tout devient plus compliqué pour le récupérer si il devait y avoir un imprévu. Les points à surveiller avec une attention toute particulière :

  • Corrosion des trains roulants

Les anglais sont des bons vivants qui ne se laissent pas décourager par une météo capricieuse. Les autos roulent par tout temps, et les routes anglaises sont salées abondamment pendant l’hiver. Attention au niveau de corrosion des triangles et suspensions, qui peuvent être dans un sale état sur des Elises de plus de 15 ans ! Plus spécifiquement l’état des accroches de triangles avants au chassis qui souffrent beaucoup.

  • Peinture / éclats sur la carrosserie / fond plat

Les routes anglaises sont majoritairement moins bien entretenues qu’en France. Les voitures souffrent plus des éclats dus au impacts de graviers, notamment sur le masque avant. Un vendeur anglais pourra simplement vous dire que la peinture est « en bon état » mais n’ajoutera peut être pas de préciser « pour une voiture de 15 ans ». Attention donc car les mauvaises surprise sur l’état de la peinture est typique. Bien vérifier aussi l’état du plancher central sous les tapis et les sièges. Cela ne se remplace pas ! Par ailleurs, le soin porté à l’entretien cosmétique de l’auto, sera souvent inférieur à celui que nous autres français pouvons témoigner pour nos véhicules plaisir.

  • Capote / plastiques / joints

Une autre conséquence du climat humide outre manche, les autos souffrent de la pluie. Il n’est pas rare non plus que des autos de loisir, même utilisées occasionnellement, dorment à l’extérieur. Les capote en toile, les joints de porte, le compartiment moteur peuvent dans certains cas être constamment exposés aux éléments. Cela est difficilement visible en photo. Une voiture soumise à l’humidité au quotidien vieillira plus vite qu’une auto au sec. Un signe fort est la couleur du liquide de refroidissement dans le vase d’expansion. Si c’est marron/noir, fuyez !

Pour toutes ces raisons, il peut y avoir des écarts importants entre deux autos du même age et du même kilométrage. Peut-être en Angleterre plus que dans un pays sec, il faut impérativement contrôler de visu, l’état du véhicule convoité avant de valider la transaction.

Contactez moi sur Edony.com pour plus d’infos.

Catégories

Featured, General

julien111 Tout afficher

Gentleman driver.
Lotus 111.

2 commentaires sur « Acheter une Lotus en Angleterre, ça vaut le coup » Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :