Découverte de Linas Monthléry

Le Club Lotus France organisait le samedi 27 Octobre le festival Lotus sur le circuit mythique de l’autodrome de Linas Monthléry. Une journée mémorable pour plusieurs raisons. La première, l’occasion de nous retrouver nombreux sur circuit, tous ensemble, au sein de notre « vieille bande » de potes. JB1, JB2, Damien, Franck, il ne manquait que Steph qui se faisait dorer la pilule à St-Trop’… Quel plaisir de tous vous voir les amis. La deuxième, l’occasion de pouvoir enfin tourner sur ce circuit mythique de Linas Monthléry, l’autodrome construit en 1924 par un industriel fou, passionnée d’automobile. Rendez vous compte… Un circuit de vitesse en ovale, un virage relevé à 46 degrés… Et presque un siècle d’histoire automobile. Cela vaut très clairement le détour. Merci au CLF d’avoir organisé cette sortie. Rappelez vous il y a un an, Ken Block y tournait l’opus 4 de sa célèbre série de Gymkhana. Vidéo ici.

Crédit Photo : Thierry Dauphin

Rendez vous est donné à 7h. J’arrive à 9h30… Première session ratée, mais c’était prévu. Le temps de se mettre en place et on attaque pour la session de 10h40. Première impression, le circuit est facile. Le tracé est simplicime et ne présente pas de difficulté particulière sur les 4 enchainements lents. En revanche les transitions sont très rapides, avec à chaque fois un passage en 5ème vitesse. A chaque fois on dépasse presque les 200 ! La seule vraie partie technique, c’est le freinage en descente de la grande courbe et le passage de la chicane rapide de la « déviation sud ».

Le clou du tour de l’autodrome, c’est bien évidemment le passage sur le « banking » à 46 degrés. Sensation incroyable ! On ressent véritablement la force centrifuge vous plaquer littéralement, au fond du baquet. C’est vraiment très spécial, et je ne me rappelle pas avoir été si ému de découvrir un nouveau circuit depuis Eau Rouge à Spa et son fameux raidillon. Point négatif, le revêtement est dans un état déplorable. Une véritable spéciale du Paris Dakar. Des bosses, des trous, des ruptures de pente, un bitume défoncé, pas de grip… Très difficile pour l’auto. Les passages de roues ont souffert, tout comme ma lame avant qui n’a pas survécu. A deux dans l’auto, ce fut le coup de grâce. Je me contente donc de deux petites sessions de 15 minutes chacune, mais c’est sans le moindre regret. Il est peu probable que je tourne à nouveau sur ce circuit, car il est trop traumatique pour la mécanique. En revanche cela fait partie des expériences à réaliser dans sa vie de pistard, c’est très spécial et unique en France. Le Punisher a souffert mais il est heureux. Il a perdu la lame avant, mais il en récupérera une toute neuve d’ici quelques jours…

Voici une petite vidéo de cette journée très agréable pour le pilote, moins pour la monture… Pardonne moi Punisher…

11 réflexions sur “ Découverte de Linas Monthléry ”

  1. Super vidéo, merci de nous avoir fais découvrir cette piste mythique. Es ce que ce genre de rassemblement est ouvert à tous. Je possède une petite Élise et du coup je voulais savoir si il faut que je m’inscrive pour pouvoir participer ainsi rencontrer d’autre passionnés comme moi où je suis sur de passer une excellente journée.

      1. Merci, je vais regarder les modalitées d’inscription et je pense m’inscrire car en tant que passionné de la marque cela m’apportera pleins conseils et de renseignements et moi j’apporterais ma bonne humeur.

  2. Beaucoup d’émotion effectivement sur ce circuit mythique. J’y ai passé une partie de ma jeunesse à regarder les courses de production ( l’époque des Alfa gtv6 BMW Mercedes et autre Camaro…) et aussi l’Age d’or ( quand la Cobra de Perruch tordait une veritable 250 GTO ). Des souvenirs énormes !
    Et puis notre bande etait presque au complet. Des journées que l’on n’oublie pas…
    J’ai aussi fait une video, mais difficilement publiable à cause d’un trop grand nombre de gros mots :)) Celle de Jules est parfaite !

      1. bravo, une bonne dose de courage pour avoir emmener ton auto la ou même un porsche cayenne ne s’aventurerait pas à cause de sa garde au sol.

        une belle journée avec toute la bande ou presque faites de ballade rapide sur un circuit étonnant.

  3. Merci pour la vidéo Jules!
    Un grand moment!
    Respect pour ton pilotage et pour avoir osé attaquer ce mythe (défraîchi!) avec ta superbe auto!
    On en redemande!
    @+
    Les frangins

  4. Merci pour cette vidéo, pour ta gentillesse on ne s’est croisé qu’une seconde.
    C’est vrai que les impressions sur cet anneau sont uniques, j’ai pu t’observer du bord de la piste respect je suis resté bouche bée, quelle vitesse …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s